Lentement, voilà la première étape

ani relax

Voulez changer quelque chose à votre mode de vie. Vous êtes fatiguée, votre digestion laisse à désirer, vous vivez toutes sortes de symptômes désagréables qui vont de maux de têtes fréquents à la constipation, en passant par de l’anxiété ou des sautes d’humeurs. Vous vous sentez gonflée après les repas, et avez un gros coup de barre vers 15h30. Vous avez des fringales de fin de journées, des diarrhées incontrôlables…

Mais par où commencer?

Mon tout premier conseil, avant même de regarder dans votre assiette, sur votre balance ou dans votre centre de fitness préféré, est celui: ra-lent-issez.

Devenez un paresseux, un escargot, une limace, une tortue. Prenez TOUT votre temps. Rajoutez-en pour manger. Oui, je sais, vous êtes pressée, stressée et avez milles autres choses à faire que manger. Vous voudriez la petite pilule qui vous permettrait de passer rapidement à autre chose. Vous préférez cent fois attraper quelque chose sur le pouce, manger dans votre voiture en rentrant, ou finir vos courriels pendant votre lunch.

Quoiqu’il arrive, quoique vous mangiez, quel que soit le temps dont vous disposez, RALENTISSEZ.

Prenez 10 bonnes respirations avant de manger, et 10 bonnes après.

La façon la plus simple de diminuer votre pression artérielle avant de manger est d’inspirer, retenir votre inspiration de trois à 5 secondes et d’expirer lentement.

Si vous ne prenez que 5 minutes pour enfourner votre petit déjeuner, essayer d’en prendre 10 ou 15. Si vous avez trente minutes pour votre lunch, prenez TOUTES ces trente minutes.

Ne faites qu’une seule chose à la fois: éteignez le téléphone, l’ordi, la télé, la musique trop forte, votre mental…fermez le livre, le journal, votre bavardage intérieur.

Mangez assise. Souriez, ça détend!

Faites l’exercice de la première bouchée: quelque soit le temps dont vous disposez, soyez présente au maximum à votre première bouchée. Regardez votre plat, respirez, puis prenez le temps de mettre la nourriture dans votre bouche. Soyez attentive à l’odeur, à la texture , au goût, au son, à votre salive.

Faites un concours de la plus lente à la table: prenez comme exemple la personne de votre entourage qui mange le plus lentement et essayez de la battre en lenteur.

Vous n’êtes peut-être pas aussi indispensable que vous le croyez…si vous n’êtes pas urgentologue, pompier, ambulancière, ou policière, la vie de personne ne dépend que de votre rapidité. Et si vous êtes dans un métier stressant, il est encore plus important de vous détendre, même si ce n’est que quelques minutes à la fois.

Quand c’est possible, marchez un petit moment après le repas. Une marche tranquille fait des miracles pour la digestion. Les chinois disent: Qui marche cent pas après chaque repas vivra jusqu’à cent ans.

Que la lenteur soit votre nouveau mantra: vous verrez bien des symptômes désagréables diminuer ou disparaître avec ce seul changement!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s