L’exercice ou le mouvement?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On le sait et on se le fait répéter ad nauseam: il faut faire de l’exercice régulièrement. Pour être en bonne santé, pour perdre du poids, pour être moins dépressive, pour bien vieillir, pour être moins sédentaire, pour nos articulations, notre coeur et tout le reste.

Mais voilà, nombre d’entre nous faisons de l’exercice par obligation, par devoir, pour nous donner la permission de manger, pour nous punir d’avoir trop mangé, parce qu’on nous a dit que c’était bon pour nous, par peur de mal vieillir, parce que nous avons mal quelque part, parce que nous nous trouvons trop grosses pour nous mettre en maillot cet été…

Et comme pour les régimes, l’exercice est vidé de son sens et surtout du plaisir que le mouvement apporte réellement au corps. Il devient une tâche supplémentaire parmi d’autres et qui devient lourd au bout d’un moment. Alors on flanche, on réduit nos visites au gym et on se sent coupable…

Il se trouve que notre corps est fait pour le mouvement, par forcément pour l’exercice. L’exercice est une forme codée, parfois très rigide, de mouvement. Il suit des règles très précises et un temps donné. En ce sens, c’est une approche plus masculine du mouvement, qui cherche à remplir une fonction précise pour atteindre un but particulier.

Le mouvement est plus naturel. Regardez faire les bébés qui donnent des coups de pieds frénétiques; les petits qui se traînent sur leurs fesses; les enfants qui essayent toutes sortes de culbutes…le mouvement n’obéit à aucune règle préétablit. Sa limite est celle de la capacité du corps et de l’envie du moment.

Le mouvement procure du plaisir bien avant l’arrivée de l’endorphine des coureuses. Il est joie, car il est la vie qui circule en nous, sans cesse en action. La vie, même au repos, est mouvement.

Le mouvement procure de l’énergie car il nous permet de sortir de nos raideurs en laissant libre cours à notre corps trop souvent contraint. Bouger est alors bien plus efficace que faire de l’exercice, car il recours à la sagesse de notre corps. Notre corps sait bouger quand on lui laisse l’occasion d’être le maître à bord; quand nous écoutons où et comment il a envie d’aller.

Laissez-vous aller. Sautillez, étirez-vous pleinement dans votre lit, sautez une marche de temps en temps en sortant de chez vous, montez les marches du bureau en faisant des petits pas de côté, dansez en faisant la cuisine, trémoussez-vous en remplissant le lave vaisselle, allez dans l’eau pour sentir à quel point vous pouvez bouger différemment quand votre corps est soutenu…amusez-vous à piquer une petite course sans stress, pour le plaisir de vous essouffler un peu (oui, oui, ça peut être très plaisant de s’essouffler!). Retrouvez la joie de votre en corps en mouvement. quelque soit votre forme physique, vos handicaps, votre poids, votre image corporelle.

Laissez l’exercice de côté si vous le faite dans la contrainte, l’obligation ou la punition.

Bougez votre corps d’une façon qui vous fait plaisir et respecte vos limites. Soyez comme l’eau qui se meut simplement, dans toutes les directions possibles et contourne toute résistance.

Vous verrez, vous y prendrez goût et vous vous surprendrez à vouloir en faire plus, juste parce que le mouvement, c’est bon!

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s