Qui dort, dîne!

Ani fatigue

À l’entrée des auberges, il y a longtemps, c’est ce que l’on écrivait à l’entrée: Qui dort, dîne. Cela voulait dire que pour avoir droit de coucher sur place il fallait aussi prendre un repas. La sagesse populaire à repris cette maxime en lui donnant une autre signification, dormir nous fait oublier la faim et peut remplacer un repas.Notre niveau d’énergie dépend en partie de notre sommeil. encore faut-il qu’il soit réparateur donc en qualité et en quantité suffisante. C’est un pilier de la santé physique, émotionnelle et mentale. Le manque de sommeil entraîne à sa suite de nombreux problèmes qui se règlent d’eux-même quand le sommeil est bon. Certaines personnes qui mangent « trop » on en fait des troubles du sommeil et manger devient une tentative soit de se détendre soit d’aller chercher de l’énergie en mangeant. Quand elles retrouvent leur sommeil, ces personnes , ayant bien dormi, ont moins faim…

Dans notre monde stressé et axé sur la performance le sommeil est souvent perturbé:

-réveil avec une alarme le matin, qui trouble le cycle du sommeil

-travail de soir ou de nuit

-difficulté à aller se coucher le soir car on a besoin de « profiter » de notre soirée

-déconnexion de notre sensation d’endormissement

-environnement trop « excitant » le soir: lumière, ordi, télé

-déficience alimentaire: manque de gras, de protéine ou même de suffisamment de calorie dans une journée, ou excès d’excitants (sucre, caféine, drogue, médicaments,certains suppléments alimentaires, boisson énergisante, etc…)

-manque d’exercice physique agréable

-manque de plaisir et de satisfaction

-stress en tous genres: émotionnel, physique, mental, spirituel

Apprenez à vous détendre, à vous reposer. Diminuer les facteurs de stress dans votre vie. Adoptez une philosophie de vie qui vous permette de ne pas trop prendre la vie, vous-même ou les autres trop au sérieux (Hakuna Matata?). Préparez votre sommeil en diminuant les sources de lumières, en arrêtant les écrans au moins 30 minutes avant le coucher. Faites des petites siestes l’après-midi quand c’est possible, oui même 5 minutes de yeux fermés et de tranquillité peuvent faire la différence sur le long terme. Faites de la cohérence cardiaque, de la méditation, de l’exercice qui vous plaît…

Bref, mettez votre sommeil en priorité dans votre vie et regardez combien de vos symptômes s’estompent!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s