La phase de guérison

Que ton aliment soit ton remède, disait Hipprocrate !

C’est encore vrai aujourd’hui. Une alimentation qui nous convient soutient notre corps et notre esprit et est importante pour notre santé. Même que le mot « alicament » circule: il désigne des aliments que l’on utilise délibérément comme soutien thérapeutique.

Dans la phase de guérison, nous ressentons le besoin d’ajuster notre régime habituel en fonction de nouveaux besoins: peut-être avons-nous des problèmes de fatigue, ou venons-nous d’être diagnostiquée avec une maladie digestive ou auto immune. Nous avons des symptômes désagréables depuis un moment et nous décidons d’en prendre soin et d’aller consulter des sites, des professionnels, des livres. Nous nous sommes laissées aller dans d’autres phase et là, notre corps nous envoie des signaux qu’il y a plus important que nos papilles gustatives.

C’est un moment où nous sommes invitées, par notre corps, à écouter notre système intérieur, notre laboratoire personnel, notre physiologie intime qui réclame des changements. C’est un moment différents des autres où nous sommes plus conscientes de ce que nous rentrons à ‘intérieur de nous-mêmes. Nous sommes en recherche d’un mieux-être ou d’une guérison plus spécifique.

Dans ma jeune vingtaine, j’avais été diagnostiqué avec une maladie incurable des intestins. je me souviens de m’être dit à ce moment-là qu’il n’était pas question que je me retrouve avec une maladie incurable à mon âge. La médecin n’avait pas non plus grand conseils à me donner, car les médecins sont très peu formé.en en alimentation. Alors j’ai commencé ma quête auprès d’un naturopathe. Je faisais plus d’une heure trente de route pour aller le consulter et il coûtait cher pour mes moyens d’étudiantes. Qu’à cela ne tienne, je n’avais aucune intention de me tordre de douleur pour le restant de mes jours! Moins d’un an après j’étais guérie…cela fait près de 30 ans maintenant et si, à l’occasion, les douleurs reviennent, je sais comment écouter ma sagesse interne et me soutenir.

La phase de guérison est une phase de prendre soin de soi-même. Parfois, même quand les résultats ne sont pas si spectaculaires, le simple fait d’être attentive à soi, de se faire des mélanges spéciaux, de se concocter des bonnes tisanes ou de prendre des suppléments sont autant de façon de se dire à soi-même que l’on s’aime. Pourvu que cela soit fait en état de relaxation, pas dans la peur ou le besoin de réussir à tout prix.

La guérison, sous toutes ses formes, nécessite du repos: physique, émotionnel, mental ou spirituel. Nous avons besoins de créer une oasis en nous et autour de nous afin de pouvoir nous y déposer et entendre…prendre le temps de prendre soin de soi comme on prendrait soin d’une enfant qu’on aime. Douceur et patience, calme et repos. Je dis souvent à mes clients qu’il n’y a pas de guérison sans repos et qu’il n’y a pas de repos sans guérison.

Arrêtez-vous assez longtemps, et plein de problèmes de santé diminuent ou disparaissent…par le simple fait du repos. Notre système d’auto-guérison ne fonctionne bien que quand nous ne sommes pas stressée.

Souvenez-vous qu’il fut un temps où les gens partaient en convalescence, dans des maisons de repos…dans notre société fanatiques de performance et de retour « à la normale » rapide, nous faisons abstractions de ce besoin fondamental de prendre le temps de bien guérir. Cela évite les complications et les rechutes.

Dans cette phase, nous sommes prêtes à sacrifier certains plaisirs pour procurer le meilleur à notre corps. Peut-être renoncerons-nous à l’alcool pour quelque temps, aux mets trop épicés, au excès de sucre…c’est parfois tout un défi!

Tant que nous restons en lien profond avec notre corps et ses besoins réels, ce ne sera pourtant pas si difficile. Nous aurons moins envie de certaines choses et seront plus attirée par d’autres. Notre appétit sera peut-être moins présent, signe que nous avons besoins d’un repos digestif.

N’attendons pas d’être malade; donnons-nous régulièrement des moments-oasis autant sur le plan alimentaire que mental, émotionnel ou spirituel. Cet amour-là de soi est guérissant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s